fbpx

Les idées reçues sur le chocolat

Pâques approche !

Nous regardons avec envie les vitrines des chocolatiers et lorgnons sur les œufs en chocolat. Ces moulages et pralines sont plus attirantes les unes que les autres ! Qui n’a pas déjà entendu : « je suis addict au chocolat » ou « il me faut mon petit carré de noir » ?

Mais côté santé, qu’en est-il du chocolat ?

« Le chocolat fait grossir, le chocolat donne des crises de foie, le chocolat est bon contre la déprime, le chocolat est aphrodisiaque ou encore le chocolat est plein de mauvaises graisses ».

Quoi de vrai dans tout ça ? Faisons un peu de le point et démêlons le vrai du faux.

Le chocolat fait grossir

Soyez clair ! Aucun aliment ne fait grossir. C’est la façon dont on le consomme qui peut entrainer une prise de poids. De même que l’ananas ne fait pas maigrir ou que l’avocat n’est pas plein de mauvaises graisses, l’idée que le chocolat fait grossir est un raccourci un peu trop simpliste.

Un carré de chocolat avec le café, même tous les jours, ne vous fera jamais prendre deux kilos !

Tout comme le hamburger consommé le mercredi avec les enfants ou la pizza partagée entre copains un soir de match.

C’est la répétition de ces épisodes qui peut entrainer une prise de poids.

Un carré de chocolat avec le café, un pain au chocolat le dimanche, ne posent aucun problème pour la balance si c’est ponctuel. Par contre, avaler une tablette entière tous les soirs parce qu’on a un coup de blues est plus embêtant…..

Mais là encore, ce n’est pas vraiment le chocolat qui pose problème, mais la raison qui a poussé à consommer toute la tablette. Ce qui nous amène à passer à une autre idée
reçue ….

Le chocolat est anti dépresseur

Une petite baisse de moral ? On se console avec un carré de chocolat, attiré par cette petite douceur.

Ne vous accusez pas trop vite d’être addict ou toxico. Le chocolat a des effet « anti dépresseur » validés par des études scientifiques.

Il contient de la théobromine, un alcaloïde stimulant, et du tryptophane, acide aminé précurseur de la sérotonine.

La sérotonine est un neuro transmetteur naturellement présent dans le cerveau. Elle permet la régulation des humeurs.

Le chocolat renferme aussi du magnésium, qui lutte contre la fatigue et les troubles du sommeil.

Ces substances font que le chocolat a un réel effet anxiolytique. C’est un moyen de lutter contre le stress et la fatigue.

Préférez un carré de chocolat à une pilule de composition obscure en cas de troubles du sommeil légers ou de petit coup de mou ! Attention, restez raisonnable !

Car si vous avalez la tablette, la balance vous le dira. Pas sûr que votre moral s’en porte mieux …

Le chocolat donne des crises de foie

Non, c’est une légende. D’ailleurs, dans le vocabulaire médical, la crise de foie n’existe pas. Cette expression est souvent utilisée quand on a du mal à digérer, après un repas lourd et arrosé.

La fameuse crise de foie, dont certains se plaignent parfois, est liée à la digestion des graisses contenues dans le chocolat. En cas d’abus, elles peuvent entrainer une lourdeur digestive, des nausées, des vomissements.

Mais cela n’a rien à voir avec le foie ! Le foie, véritable épurateur de l’organisme, est capable de traiter bien plus de déchets que deux ou trois carrés de chocolat.

Le chocolat noir est moins calorique que le blanc

Au risque de vous décevoir, aucun chocolat n’est moins calorique qu’un autre ! Entre chocolat noir, blanc et au lait, c’est la répartition en nutriments qui diffère.

Le chocolat noir est plus riche en graisses, mais il contient plus d’acides gras saturés et autant d’acides gras polyinsaturés que le chocolat blanc et le chocolat au lait.

Le chocolat au lait contient plus de sucre.

Quant au chocolat blanc, qui ne contient pas de pâte de cacao, il est souvent extrêmement sucré.

Au niveau calorique c’est équivalent, environ 550 kcal aux 100 grammes.

Entre graisse et sucre, qu’est ce qui est mieux ? Ou qu’est ce qui est « moins mal » ?

Les graisses apportent, par gramme, plus de calories que les sucres, 9 calories pour un gramme de lipides contre 4 pour un gramme de glucides.

Mais l’organisme a besoin de glucides et lipides pour être en bonne santé. N’oubliez pas que les graisses sont des constituants essentiels du système nerveux !

Alors ne boudez pas le gras ! D’ailleurs, les apports recommandés en lipides ont récemment été réévalués à la hausse par les experts.

De plus, le chocolat renferme principalement de l’acide stéarique et de l’acide palmitique. On sait aujourd’hui que ces deux acides gras sont moins mauvais que d’autres acides gras saturés.

Et aucune trace de cholestérol dans le chocolat !

Le chocolat est mauvais pour le cœur

Manger un ou deux carrés quotidiennement est bon pour le cœur !

Cela grâce aux flavonoïdes et polyphénols contenu dans le chocolat.

Les flavonoïdes sont des antioxydants qu’on trouve aussi dans la tomate, ou dans le vin rouge.

Ils ralentissent la formation des plaques de cholestérol, ces fameuses plaques qui bouchent les vaisseaux sanguins et sont responsables d’athérome, d’accidents
vasculaires ou encore d’infarctus.

Ces substances limitent aussi la hausse de la pression artérielle.

N’oubliez pas que l’hypertension artérielle est un facteur de risques cardio-vasculaires …..

Et, bonne nouvelle pour les gourmands, les lipides contenus dans le chocolat ne sont pas mauvais pour le cœur, si on en consomme en juste quantité.

A toutes ces qualités s’ajoutent un effet anti inflammatoire, une amélioration de la sensibilité à l’insuline et une diminution de l’agrégation des plaquettes.

Bien mieux que certains compléments présentés comme des pilules miracles !

Bref, le chocolat a de réels bénéfices santé, encore faut-il en profiter.

Quelques conseils pour savourer cette douceur sans culpabilité :

  • Préférez le chocolat noir au chocolat blanc, et de préférence riche en cacao.
  • Choisissez un chocolat de qualité. Vous en consommerez moins et en profiterez plus
  • Prenez le temps de choisir votre chocolat, d’ouvrir la tablette, et de le savourez. Pas de culpabilité !

Tout est une question de quantité !

Docteur Pradère, Médecin en Santé Publique

Partagez cette actualité

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Et recevez les dernières actualités de MiamNutrition

Vous aimerez aussi

Infos santé

Alimentation et santé mentale

On sait tous qu’une alimentation variée et équilibrée est indispensable pour être en forme. Mais ce qu’on sait moins, ce que notre assiette joue un

Infos santé

Bien s’alimenter quand on va à l’école

Septembre. La rentrée des classes. Nouveaux professeurs, nouveaux cahiers, nouveaux amis ou nouvel établissement, les changements sont nombreux. En plus, pas facile de se remettre

X