fbpx

Les aliments fermentés, des trésors pour la santé

Pourquoi en parler ?

N’avez-vous pas entendu parler du microbiote intestinal ? Ces milliards de bactéries qui vivent dans notre tube digestif passionnent les chercheurs. Elles commencent à dévoiler leurs secrets.

Et oui !

Notre système digestif est habité de milliards de bactéries, dont le rôle commence à peine à être connu. Loin d’être nocives, ces bactéries sont indispensables à notre bonne santé.

Leurs propriétés sont multiples : équilibre psychologique, aide à la digestion, synthèse de vitamines, lutte contre l’inflammation, destruction des hôtes pathogènes…..Si bien que ces bactéries intestinales sont même appelées par certains « notre deuxième cerveau ».

Un déséquilibre de cette flore serait impliqué dans de nombreuses pathologies, comme l’autisme, l’obésité, la maladie d’Alzheimer ou encore le diabète. D’où l’intérêt d’avoir un microbiote en bonne santé……

Or ce microbiote est fragile.

Le stress, une maladie, la fatigue, le vieillissement, des toxiques, un rien peut malmener cette flore. Alors comment la renforcer ? Où trouver ces bactéries essentielles à
notre bonne santé ? C’est là qu’interviennent les aliments fermentés.

La fermentation, un phénomène naturel

La fermentation est un mode de conservation ancestral, utilisé depuis des millénaires. Quand nous n’avions ni frigo ni boite de conserve, il fallait trouver un moyen de conserver les aliments.

Sinon, comment survivre en cas de disette ou d’épidémies ? La fermentation ne demande aucune énergie. Elle convient à un grand nombre d’aliments.

Mais que ce passe-t-il lors de cette fermentation ?

Qu’est-ce qu‘un aliment fermenté ?

Les aliments fermentés sont des aliments vivants qui, sous l’action d’un ferment naturel ou ajouté, deviennent plus acides. Cela empêche le développement de bactéries, de levures ou de champignons toxiques.

A l’abri de l’air, les bonnes bactéries se nourrissent des sucres présents dans les aliments et produisent de l’acide lactique. Quand les aliments sont devenus suffisamment acides, ils peuvent se conserver plusieurs mois. Et cela fonctionne avec un grand nombre d’aliments !

Pain, légumes, céréales, laitages ou encore fruits, rares sont les denrées alimentaires qui ne peuvent pas fermenter.

Des trésors pour la santé

Lors de la fermentation, les aliments produisent des substances appelées probiotiques.

Les probiotiques sont indispensables à notre santé. Ils améliorent le transit intestinal, permettent de lutter contre la diarrhée. Peut-être même aurait-il des effets contre le cancer ou contre certaines maladies de peau.

En plus, la fermentation permet d’accroitre les bénéfices santé des aliments.

De véritables trésors …

Les aliments fermentés ont de multiples propriétés :

– Ils se digèrent facilement, ce qui soulagent en cas d’inconfort intestinal et permet de lutter contre les troubles du transit.

– La fermentation permet d’éliminer le lactose du lait. Les personnes intolérantes au lactose peuvent profiter des bienfaits des produits laitiers.

-La teneur en vitamines et minéraux augmente : le chou fermenté est bien plus riche en vitamines que le chou frais !

– Les aliments fermentés renferment plus d’anti oxydants et de polyphénols que leurs équivalents frais.

– La fermentation élimine l’acide phytique, ce qui permet de mieux absorber les éléments nutritifs des produits céréaliers complets.

Où trouver ces aliments fermentés ?

Vous connaissez le vinaigre ? C’est simplement du raisin qui a subi une fermentation alcoolique. Le même principe permet de fabriquer la sauce soja. Le deuxième type de fermentation est la fermentation lactique. Le yaourt n’est rien d’autre que du lait après fermentation lactique.

La fermentation lactique est aussi à l’origine de la choucroute ou encore du pain au levain. Alors, quels sont les aliments fermentés à mettre au menu quotidiennement ?

Le pain au levain

Le boulanger, en intégrant du levain dans la farine, utilise le principe de la fermentation. Les nutritionnistes recommandent de consommer des céréales complètes.

Mais les céréales complètes sont riches en acide phytique, qui inhibe l’absorption des minéraux et des vitamines.

Dans le pain au levain, la fermentation permet de diminuer la teneur en acide phytique.

Les minéraux des céréales, comme le fer ou le magnésium, sont alors bien mieux assimilés !

Le chou fermenté

Vous connaissez la choucroute ? La base de ce plat est le chou fermenté, un véritable trésor pour la santé.

Bien plus digeste que le chou frais, mais aussi plus riche en vitamine C : presque deux fois plus.  Essayez de la faire vous-même !

C’est très simple. De l’eau, du seul, et du temps….Vous obtiendrez de la choucroute.

Les yaourts et le fromage

Yaourts et fromages appartiennent à la grande famille des produits laitiers fermentés.

La fermentation fait chuter la teneur en lactose de ces produits. Ils sont alors bien plus digestes si on a du mal à digérer le lactose.

Une bonne idée quand on souhaite bénéficier des bienfaits des produits laitiers sans se sentir ballonné.

Les yaourts sont aussi à mettre au menu en cas de diarrhées passagères. Pensez-y la prochaine fois que vous subirez ce désagrément !

Le Kefir

Cette boisson, fabriquée depuis des millénaires par les peuples du Caucase, est un véritable allié contre les maladies, en hiver comme en été. On trouve deux sortes de kéfir.

Le kéfir de lait et le kéfir de fruit. Pour le fabriquer, on mélange des grains de kéfir à de l’eau sucrée ou à du lait.

On obtient une boisson riche en bonnes bactéries, vitamines et protéines, en en plus très digeste !

Vous voulez essayer ?

La fermentation ? Rien de plus simple. A condition d’avoir une hygiène rigoureuse.

C’est indispensable pour éviter une fermentation dans de mauvaises conditions, dangereuse pour le consommateur.

Choisissez des légumes entiers, ou émincés. Tassez les dans un bocal avec de l’eau et
de sel. Environ 30 g par litre d’eau.

Pensez à fermer parfaitement pour que les aliments soient entièrement à l’abri de l’air. Il suffit ensuite de laisser reposer à température ambiante.

La fermentation se fera toute seule, en quelques jours ou quelques semaines.

Mais une fois ouvert, conservez le bocal au frais et consommez-le rapidement.

Et pas d’inquiétude : le produit sera tout simplement immangeable si la fermentation ne s’est pas produite !

Partagez cette actualité

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Et recevez les dernières actualités de MiamNutrition

Vous aimerez aussi

Infos santé

Bien s’alimenter quand on va à l’école

Septembre. La rentrée des classes. Nouveaux professeurs, nouveaux cahiers, nouveaux amis ou nouvel établissement, les changements sont nombreux. En plus, pas facile de se remettre

Infos santé

Alimentation et thyroïde

Thyroïde, qui es-tu ? La thyroïde est une petite glande située à la base du cou. Elle fabrique et sécrète des hormones, des substances chimiques qui

X